Les mots-clés dans le référencement naturel

Mettre en avant la pertinence de son site pour les requête des internautes.

Mots-clés : de la requête à la page

Dans le domaine du référencement, les « mots-clés » sont les mots et les associations de mots composant les requêtes formulées par les internautes et soumises aux moteurs de recherche. Dans une approche moderne du référencement, c’est-à-dire orientée vers les utilisateurs, ils deviennent le fondement-même d’une page.

C’est là que réside tout l’enjeu du référencement naturel : choisir les mots-clés pertinents qui définissent votre contenu, et construire le site en valorisant naturellement ces mots-clés pour que les moteurs de recherche mettent en avant la page voulue pour les requêtes des internautes qui recherchent les informations que vous proposez.

Version plus pragmatique : le choix des mots-clés à valoriser est fondamental puisque c’est par eux que les internautes arriveront sur la page désirée, à supposer qu’elle est bien positionnée pour les requêtes utilisant ces mots-clés dans les résultats de recherche.

Choisir les mots-clés

Les mots-clés principaux d’un site sont ceux qui illustrent naturellement les grandes thématiques proposées : ce sont les plus génériques.

Dans la plupart des cas, ils peuvent sembler évidents au premier abord. On choisira souvent le nom de la thématique (une activité, une discipline, un produit), éventuellement associé à une indication géographique.

On s’efforce ensuite de décliner des variations à partir de synonymes communs et en utilisant différentes associations de mots. Il faut imaginer ici quels termes courants pourrait utiliser un internaute pour formuler la requête associée.

Les mots-clés secondaires constituent la longue traîne.

L’analyse sémantique et notamment l’étude des champs lexicaux sont très importants dans cette phase pour identifier toutes les variations intéressantes, et serviront par la suite à rédiger le contenu éditorial de la page de façon optimale.

Mise en avant sur le site

Une fois thématiques et mots-clés définis, il faut les mettre en valeur au travers de la structure de la page, de la hiérarchie des titres et plus généralement de la langue.

Je l’ai déjà mentionné, mais je le répète car c’est le critère prioritaire pour un contenu de qualité : il faut utiliser sur le site un langage naturel et non pas artificiel comme il y a deux décennies. Le bourrage sans limite de mots-clés ne fonctionne plus ; il est même pénalisé par Google (c’est la « sur-optimisation »).

Alors que nous reste-t-il ? La langue.

Nous allons ainsi, pour chaque page, placer nos mots-clés dans les titres (de page ou de paragraphe) afin de les mettre en avant dans la structure du contenu de la page, et les expliciter dans les paragraphes. Toute cela dans un seul et unique souci : satisfaire le lecteur par un contenu de qualité (clair, structuré, pertinent).

C’est ici qu’intervient le travail de sémantique effectué en amont lors de la recherche des mots-clés. Il permet de ne pas trop se répéter et donc de rester le plus naturel possible tout en proposant un français et un contenu pertinents. Google ne s’y trompera pas non plus.

Même si cela paraît évident, il est important de préciser que le poids des titres dans les algorithmes de recherche respecte la hiérarchie des titres sur la page. Le titre de la page est donc le plus important, suivi par le titre H1, puis par les titres de niveaux inférieurs.

A noter également que la présence des mots-clés dans l’adresse (ou « URL ») d’une page n’est pas forcément un critère pour les moteurs de recherche, mais qu’elle est très importante pour la compréhension globale de la structure du site par le visiteur.