La longue traîne dans le SEO

Générer du trafic sur des requêtes moins concurrentielles.

Qu’est-ce que la « longue traîne » ?

Dans le domaine du référencement naturel, le terme de « longue traîne » est utilisé pour désigner les mots-clés associés aux requêtes les moins utilisées par les internautes pour arriver sur un site donné.

Bien que chacune de ces requêtes n’attire que très peu de visiteurs, en nombre suffisant elles permettent de générer un trafic cumulé non négligeable, apportant ainsi du « PageRank » au site.

On peut aujourd’hui les classer dans trois catégories.

Formulations moins courantes des requêtes principales

Les internautes utilisent parfois des mots-clés moins évidents pour formuler les requêtes les plus communes qui mènent à un site.

Cependant, même s’ils utilisent des synonymes moins usités ou des variations un peu éloignées, ils recherchent la même information.

Niches concurrentielles

Dans une stratégie globale, inscrite dans un contexte concurrentiel, on veut, en plus des requêtes principales, se positionner sur des requêtes plus spécifiques (les « niches »), associées à des pages secondaires qui traitent un aspect particulier d’une thématique.

Ces pages attirent moins d’internautes, par définition. Par contre, elles offrent un accès alternatif au site et permettent de transférer du potentiel de référencement aux pages plus génériques et finalement au site lui-même. Pour les cibler, il faut affiner le choix des mots-clés et/ou travailler sur des expressions plus longues, qui décrivent plus précisément le sujet abordé.

Langage naturel

Ces dernières années, Google se penche de plus en plus sur l’analyse des requêtes en langage naturel, et la part grandissante des requêtes vocales (smartphones et assistants) va dans sons sens. Le « mot-clé » tel qu’on le connaissait n’est plus tout-puissant, et il doit composer aujourd’hui avec cette évolution.

En clair, les questions des internautes deviennent de plus en plus précises et Google se targue de les comprendre pour leur trouver la réponse la plus pertinente. C’est donc un critère essentiel : les requêtes à cibler doivent s’étendre au langage naturel.